Presse Edition

pub
Recherche

4 questions à Nicolas Duperron, co-fondateur de l’agence Chut ! on vous écoute

4 questions à Nicolas Duperron, co-fondateur de l’agence Chut ! on vous écoute
Prospectives Médias 14/11/2018
Que pèse aujourd’hui le marché de la communication et du design sonores et comment vous positionnez-vous sur ce ou ces
marchés?

Nicolas Duperron : C’est une question à laquelle je ne peux pas répondre de manière très documentée. Je ne peux que partager mes observations quant à l’évolution du marché, car je ne dispose pas d’études chiffrées récentes. Si on se focalise sur l’identité sonore j’ai l’impression que l’on se trouve un peu à un palier. L’idée qu’une entreprise doit ou peut s’équiper d’une identité sonore a bien fait son chemin. Les grandes entreprises disposent de ces outils, certaines en sont déjà à plusieurs générations de créations. Les autres y pensent souvent, même dans des domaines BtoB. En ce sens c’est une vraie évolution. Toutefois peu franchissent encore le pas d’investir sérieusement sur le sujet. La dimension financière reste encore un frein important, surtout face à un gain encore trop peu mesurable. On se retrouve donc face à des clients qui ont des attentes légitimes et sérieuses mais des budgets pas toujours en conséquences.
Sur la partie prod son/pub le marché est très concurrentiel, de plus en plus international également. On observe un glissement des budgets de la TV vers le digital, ce qui est positif car une partie de l’investissement média d’antan se reporte sur la prod de films web plus ambitieux et donc plus créatifs. Ce qui est moins positif c’est l’évolution de la rétribution des droits d’auteur. bien collectés en TV/radio ils représentaient un revenu important pour les compositeurs. Pas collectés ou à peine sur le web(les choses bougent très très doucement) cela met en danger une partie du secteur.
Sur ces deux marchés nous jouons la carte du haut de gamme et du sur mesure. Nous recherchons les beaux projets et ne voulons pas nous engager dans un modèle où la quantité primerait sur la qualité.

Vous avez entièrement repensé votre site internet. Une occasion de repositionner l’agence ou pure opération de communication?
Nicolas Duperron : Sortir un site est toujours une pure opération de communication. Etre dans l’air du temps, disposer d’une belle vitrine. Mais cette fois la conception de ce nouveau site a été l’occasion de réfléchir concrètement à la manière de présenter notre activité et de s’adresser à nos cilbes de clients et prospects. D’une certaine manière ce positionnement a toujours été là au sein de l’agence, ce n’est pas une nouveauté. Ce qui est nouveau c’est d’avoir trouvé la manière de l’exprimer et de communiquer cela autour de nous.

Quelles sont les principales actualités de l’agence?

Nicolas Duperron : 2018 est une belle année pour nous. Nous avons concrétisé un très beau projet pour Oakley, qui a été primé récemment au Lisbon Ad Festival. On vient également de finaliser une très belle prod avec Wanda pour le teaser d’un nouveau jeu Ubisoft, Starlink. Une plongée incroyable dans l’univers de la 3D et des VFX avec un studio de référence, Frameworks et un réalisateur hyper talentueux, Dan Di Felice.
Côté identité sonore nous sommes en train de finaliser la signature sonore de Tissot .

Vos projets à venir?

Nicolas Duperron : Nous démarrons le travail de refonte de l’identité sonore de France Pare-Brise et nous venons d’apprendre que l’aventure Oakley devrait se poursuivre très prochainement.
Dans la foulée du film Nike sur la victoire de l’équipe de France de Foot nous avons la chance de continuer à travailler avec cette belle marque et son agence Wieden + Kennedy. Et nous devrions bientôt présenter une belle bande son d’un film Audemars Piguet réalisée avec Fred & Farid.

Une petite bio sur votre parcours, Nicolas?

Nicolas Duperron : Passionné de musique depuis l’enfance, je fais des études de commerce à la Grenoble Ecole de Management. Je rencontre un de mes associés Arnaud en 2003, en travaillant chez Salomon à Annecy. Après des premières expériences professionnelles dans le domaine de la communication et du marketing (côté agence et annonceur) nous décidons en 2009 de nous associer avec Arnaud Astruc et Benjamin Fournier-Bidoz pour fonder Chut on vous écoute. L’idée est de pouvoir mettre mes compétences commerciales et relationnelles, couplées à mon amour de la musique, au service du talent d’Arnaud et Benjamin, 100% dédiés à la composition et à la création.


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub Prestataires