Presse Edition

pub
Recherche

Enquête EBEN : bilan 2020 et perspectives 2021


presseedition.fr 10/02/2021
La Fédération EBEN a lancé une nouvelle enquête du 12 au 25 janvier 2021 pour mesurer les conséquences de la crise de la Covid-19 sur ses adhérents et les interroger sur les perspectives 2021.  

Principaux enseignements de cette étude, commentés par Delphine Cuynet, directrice générale de Fédération EBEN :
 
Sans surprise, il apparaît qu’au cours des deux derniers mois de 2020, plus de la moitié des entreprises (55%) ont connu une baisse de chiffre d’affaires par rapport à la même période en 2019. A noter que les prestataires d’impression numérique – services graphiques et la distribution de fournitures de bureau sont les plus impactés puisque pour les premiers, ce sont 80% d’entreprises qui indiquent avoir subi une baisse de chiffre d’affaires et 63% pour les seconds. Pour 2021, les perspectives sont mitigées mais pas catastrophiques. Si 46% des répondants prévoient une baisse de chiffre d’affaires dans les prochains mois, 38% anticipent un maintien ou même une hausse pour 16%. De même, si 28% envisagent de réduire leurs effectifs, 59% pensent le maintenir et 12% prévoient de recruter. Le couvre-feu est considéré comme un frein à l’activité pour 42% des entreprises qui se disent, à 28%, dans l’incapacité de supporter un troisième confinement. 35% des répondants craignent aujourd’hui pour la pérennité de leur entreprise. Ce chiffre s’élève à 56% lorsqu’il s’agit d’entreprises de l’impression numérique – reprographie et chute à 6% pour le secteur de l’IT.
Au vu des résultats de cette enquête, il apparaît que 20% des entreprises doutent de leur capacité à rembourser le prêt garanti par l’Etat. La sortie de crise s’annonce délicate pour les 14% de TPE/PME qui ont le sentiment que leur entreprise est « sous perfusion de l’Etat ». Seuls 13% des répondants se disent concernés par cadre du plan de relance. Malgré ce contexte morose, la majorité des dirigeants ne cède pas au pessimisme et ils se déclarent optimistes (30%) ou résignés (42%) à faire face à la situation. Le moral des dirigeants est plus mitigé dans le secteur de l’impression numérique – reprographie puisque seuls 12% se disent optimistes, 48% résignés et 40% pessimistes. Une très forte majorité des répondants (65%) se dit prête à organiser des campagnes de vaccination dans les locaux professionnels.
Au chapitre des bonnes nouvelles, on notera que pour la moitié (53%) des répondants, la crise actuelle a accéléré la transition numérique de leur entreprise. Par ailleurs, parmi les 63% de répondants qui ont mis en place du télétravail en 2020, ils sont 64% à envisager de conserver un ou plusieurs jours de télétravail à l’issue de la crise sanitaire.