Presse Edition

pub
Recherche

Etude GfK sur le marché des cahiers de vacances en France
Le marché des cahiers de vacances part à la conquête de l’été.


Presse Edition 08/07/2015

Les vacances d’été marquent pour les 12 millions d’écoliers, de collégiens ou de lycéens français le retour des cahiers de vacances.

L’année dernière, ce sont près de 4.2 millions d’exemplaires qui se sont vendus, pour un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros.
Sur un marché du livre en recul en 2014 (-1.3% en valeur, -1.4% en volume), les cahiers de vacances résistent en volume (+1.3%) avec un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros l’année dernière.

«Après plusieurs années en croissance, l’univers du Parascolaire est en recul en volume et en valeur. Seuls les cahiers de vacances et les cahiers de soutien sont en positif par rapport à l’année dernière» analyse Marine Gaultier, consultante GfK sur le marché du Livre.

Avec un prix moyen de 5,90€ TTC, le cahier de vacances est un produit de grande consommation, vendu à 68% en grandes surfaces alimentaires. Les grandes surfaces spécialisées culturelles tirent leur épingle du jeu cette année avec la plus forte croissance en volume (+2.6%) mais également en valeur (+0.4%).  

Les ventes de cahiers de vacances sont très concentrées sur la période de juin à mi-juillet : en 2014, 3 millions d’exemplaires se sont écoulés, soit plus de 70% des achats en seulement quelques semaines.
En 2014, les cahiers de vacances pour adultes enregistrent la plus forte croissance en volume comme en valeur notamment grâce à de nouvelles collections présentes sur le marché. L’offre reste toutefois faible comparée au primaire et maternelle qui représentent respectivement 46% et 26% du chiffre d’affaires des cahiers de vacances.
Quant aux matières étudiées, quand le cahier de vacances n’est pas un tout-en-un comme c’est souvent le cas pour les petites classes, l’anglais et les mathématiques sont plébiscités.
Les cahiers de vacances sous licences progressent fortement en volume de +45% comme en valeur. Le marché des licences est soutenu par des héros traditionnels comme T’Choupi et Mickey mais également de nouvelles figures comme Violetta (80.000 exemplaires vendus) et Planes (21.000 exemplaires vendus).