Presse Edition

pub
Recherche

Guillaume Le Jeune, président et Serge Bardy, ancien député trésorier : Culture Papier renouvelle sa gouvernance

 Guillaume Le Jeune, président et Serge Bardy, ancien député trésorier : Culture Papier renouvelle sa gouvernance

© David Marnier

 

Presse Edition 07/10/2020

À l’issue d’une actualisation de son objet et ses statuts votés par une Assemblée générale de janvier 2020, l’association Culture Papier, créée en janvier 2010, a renouvelé vendredi 11 septembre sa gouvernance : Guillaume Le jeune devient le nouveau président pour trois ans à la place de Pierre Barki, et Serge Bardy, ancien député (2012-2017), trésorier en remplacement de Muriel Caniez. L’association réaffirme ses missions d’intérêt sociétal pour valoriser l’écosystème d’une ressource naturelle, écologique et culturelle.

Président de Culture Papier, Guillaume Le Jeune a passé près de 30 ans au sein du secteur papetier. Tout d’abord chez le distributeur Arjomari-Diffusion (groupe Arjo-Wiggins). Il a ensuite successivement travaillé chez les producteurs de papier nordiques UPM puis chez Stora Enso dont il est responsable de la division Paper pour la France depuis 2014.

 

«Alors que le covid installe une sorte d’évidence numérique, il s’agit de faire évoluer les mentalités sur le futur du papier, rappelle Guillaume Le Jeune, président de Culture Papier. Revendiquer le meilleur de l’imprimé et du digital dans l’intérêt général, pour une complémentarité en fonction de l’usage et de la durée de valorisation, pour optimiser l’efficacité de la communication et de la mémorisation, comme le démontre de nombreuses études cognitives. Il s’agit également de promouvoir une sobriété énergétique indispensable, plutôt qu’une  «dématérialisation» utopique, et de défendre des alternatives responsables au plastique invasif. Culture Papier souhaite promouvoir un véritable Droit de l’Homme numérique qui respecte la protection des libertés individuelles et démocratiques, la portabilité et la sécurité des données personnelles… Pour y réussir l’imprimé et du digital dans l’intérêt général, pour une complémentarité en fonction de l’usage et de la durée de valorisation, pour optimiser l’efficacité de la communication et de la mémorisation, Culture Papier poursuivra ses initiatives et ses coopérations au niveau local, national et européen.»

 

Trésorier de Culture Papier, Serge Bardy, 35 ans de vie professionnelle, dans l’industrie, de l’automobile à l’informatique. Une carrière au sein du groupe Bull, de technicien à l’usine d’Angers à directeur d’un centre de services. Il a occupé des responsabilités à la direction formation à Champs-sur-Marne et au sein l’équipe commerciale à Nantes. Aujourd’hui membre du CA de Mobilis, il est délégué Culture Papier dans la région Pays de la Loire.

«Nous devons valoriser les performances de l’une des filières les plus résilientes dans l’économie circulaire : favoriser la RSE de l’écosystème de l’imprimé ; de l’éco-conception jusqu’au tri et recyclage, et faire connaître les labels environnementaux de la filière indispensables aux annonceurs comme aux consommateurs : FSC, PEFC pour la gestion des forêts, ImprimVert, PrintEthic pour l’impression, Labelisé RSE par l’Afnor pour la prescription.» déclare Serge Bardy, trésorier de Culture Papier et ancien député du Maine-et-Loire, auteur d’un rapport parlementaire intitulé «De l’intelligence collaborative à l’économie circulaire : France terre d’avenir de l’industrie papetière».