Presse Edition

pub
Recherche

Jean François Jamelot reprend l’imprimerie Rotogaronne

Jean François Jamelot reprend l’imprimerie Rotogaronne
Presse Edition 13/03/2019
Le Tribunal de Commerce d’Agen a validé, le 25 février 2019, l’offre de reprise de Rotogaronne par son directeur actuel, Jean-François Jamelot au terme d’une démarche de « prépack cession » initiée dès le 5 octobre 2018. Me Vigreux avait alors été désigné comme conciliateur afin de rechercher un repreneur pour cette filiale de la SAS Riccobono Presse Investissement – via GAICS SAS- disposant de deux rotatives.
Dans un marché d'impression offset toujours de plus en plus difficile et concurrentiel, les Imprimeries Riccobono ont fait le constat que le site de Rotogaronne en l'état n'était plus devenu suffisamment compétitif, en raison notamment de sa rotative Uniset de 64 pages séchées.
Cette machine, conçue pour l'impression des hebdomadaires gratuits du Groupe Sud-Ouest avant 2012, n'a plus la productivité suffisante ni l'emplacement géographique adaptée pour les nouveaux marchés de grande distribution vers lesquels l'imprimerie s'est tournée.
N’ayant pu compenser le retrait des gratuits, Rotogaronne souffrait depuis des années d’une exploitation lourdement déficitaire. Son chiffre d’affaires en 2018 était tombé à 7 millions d’euros.
Le projet de relance passe par un arrêt total de la rotative Uniset, et par le maintien de la seule rotative Cromoman ayant une capacité de 64 pages en quadri au format tabloïd, dont 8 pages séchées. Elle imprime de multiples titres hebdomadaires et mensuels, ainsi que les quotidiens 20 Minutes de Bordeaux et de Toulouse comme de C News Bordeaux depuis janvier 2019. La Société JFJ SAS, créée par Jean-François JAMELOT dont il sera le Président et détiendra l’intégralité du capital, reprendra 21 personnes sur les 46 salariés actuels.

Agé de 50 ans, Jean-François Jamelot a fait toute sa carrière dans l’imprimerie. Après un CAP Ajusteur monteur il intègre Imaye Graphic (1989 à 2003) où il finit comme chef d’atelier. De 2003 à 2005, il est adjoint de direction d’Impram, l’un des sites de Publi Hebdo Ouest France. De 2005 à 2016, il est directeur technique de Pyrénées Presse, l’imprimerie paloise du Groupe Sud-Ouest. Depuis juillet 2016, il dirige Rotogaronne SAS. Lors du CES (Comité Economique et Social) du 4 février 2019, les représentants des salariés ont donné à l'unanimité un avis favorable au projet, tant sur le nombre de salariés repris, que sur le plan d'accompagnement social discuté avec Riccobono Presse Investissement.
Le président du Tribunal de Commerce d'Agen, l’administrateur judiciaire, le mandateur judiciaire et le procureur ont tous loué les efforts très importants des Imprimeries Riccobono dans le projet de reprise, notamment :
- La prise en charge des primes extras légales négociées avec les salariés, 

- L’accompagnement du repreneur en participant au financement du BFR, 

- L’assistance du repreneur pour ce qui concerne la gestion des achats, de 
l’administratif et du commercial, 

- L’abandon des créances du groupe représentant 96% du total des créances. 

La nouvelle société sera rentable dès la reprise avec le plan de charge actuel et conservera le nom commercial de Rotogaronne et naturellement son implantation à Agen.
Ce désengagement va permettre aux Imprimeries Riccobono de se concentrer sur les réorganisations industrielles inhérentes à la décroissance des tirages, à continuer d’œuvrer à la consolidation du secteur, et de poursuivre le développement commercial de ses activités Offset et Héliogravure.


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub Prestataires