Presse Edition

pub
Recherche

Livres Côté Psy&santé


Presse Édition 14/01/2020

51lFqujGcnL._SX324_BO1_204_203_200_.jpgLE POUVOIR DES LIENS FAIBLES

Alexandre Gefen, Sandra Laugier, CNRS Éditions, 2020, 384 pages, 25€

Largement ignorés par la réflexion éthique et politique, les "liens faibles" sont pourtant au coeur des formes contemporaines d'attachement et d'attention aux autres : dans les réseaux sociaux, dans la sphère culturelle, dans notre rapport à l'espace urbain ou à l'environnement, ou encore dans l'espace démocratique du commun. Si la notion de "liens faibles" a été initialement forgée par le sociologue Granovetter pour rendre compte des ressources sociales inaccessibles aux liens forts (comme la famille, l'amour, l'amitié, le travail, etc.), elle permet d'interroger notre rapport aux visages, objets, musiques, personnages de fiction, aux sentiments, aux lieux et situations du quotidien qui déterminent notre relation aux autres. Grâce à cette notion, nous pouvons observer en quel sens nos affinités esthétiques ou encore nos engagements éthiques et politiques infléchissent nos existences. C'est donc aux ressources du concept de "liens faibles" pour saisir notre monde commun que se consacre ce volume polyphonique, avec l'ambition de rendre sensible la texture invisible de nos vies et de nos attachements ordinaires. 

 

 

 

 


416uCJreMeL._SX342_BO1_204_203_200_.jpgLE CRAVING

Pourquoi on devient accro et comment s'en libérer

Judson Brewer, Les Arènes, 2020, 320 pages, 20,90€

Nous sommes tous dépendants à quelque chose : certains sont addicts à la cigarette, à l'alcool ou à la nourriture, d'autres à leur portable, aux jeux vidéo ou aux réseaux sociaux, d'autres enfin à leurs ruminations mentales ou à leur ego. Pourquoi est-il si difficile de se débarrasser de ces dangereuses habitudes? Parce que nous sommes prisonniers du craving, ce besoin irrépressible et quasi maladif qui nous pousse à continuer alors que nous aimerions nous libérer. Le Dr Judson Brewer a étudié la science de l'addiction pendant plus de vingt ans. Dans ce livre, il nous explique : pourquoi nous sommes les victimes de notre cerveau ancestral ; comment les mécanismes cérébraux de l'apprentissage, nécessaires à notre survie, favorisent un comportement addictif ; comment sortir de ce piège : en nous inspirant de nombreux cas cliniques et en pratiquant des exercices pour court-circuiter nos habitudes destructrices. Le traitement du sevrage tabagique par la pleine conscience conçu par le Dr Judson Brewer s'est révélé cinq fois plus efficace que les méthodes traditionnelles remboursées par les assurances santé.

 

 

 

 

 

5168hOR_YHL._SX343_BO1_204_203_200_.jpgKAIZEN

La méthode japonaise du petit pas pour changer toutes ses habitudes Sarah Harvey, Timothee Mackowiak, Hugo•New Life, 2020, 254 pages, 14,95€
Le kaizen s'annonce comme la prochaine grande tendance en matière de style de vie après l'ikigai et le lagom. Le kaizen est la méthode japonaise douce pour changer ses habitudes. C'est la mise en oeuvre continue de petits changements qui conduit à des améliorations significatives sur le long terme ; en japonais, le mot kaizen veut en effet dire "amélioration continue" et est déjà éprouvé depuis longtemps par l'industrie japonaise. Cette conduite du changement peut se résumer en une phrase : "Mieux qu'hier, moins bien que demain". Le kaizen peut s'appliquer dans tous les domaines de la vie quotidienne. Il suffit d'avancer d'un petit pas, jour après jour. Les efforts paraissent minimes, même quand l'objectif est important.

 

 

 


41FRAkQ22pL._SX309_BO1_204_203_200_.jpgYANNICK SEIGNEUR

Philippe Bonhème, Glénat, 2020, 284 pages, 19,95€

À son époque, il fut le meilleur alpiniste français, en compétition avec l’Italien Reinhold Messner pour la conquête des quatorze «8000». Yannick Seigneur fut le précurseur des expéditions alpines en Himalaya, une technique d’ascension reprise par tous les grands alpinistes aujourd’hui. Mais en revendiquant ouvertement d’être un professionnel de l’alpinisme qui commercialise ses exploits, – via le sponsoring, la publicité, la médiatisation et les films – Yannick Seigneur a fortement heurté ses contemporains, qui lui ont reproché de vendre son âme au diable. Il a été rejeté et ostracisé par le milieu de la montagne, car il incarnait une forme de marchandisation de l’alpinisme pour sa seule gloire, un fait devenu banal dans le monde de l’alpinisme… Il n’empêche qu’il a ouvert la voie à la «starisation» des alpinistes dans les années 1980, aux exploits individuels – vitesse, enchaînement de plusieurs sommets – et aux expéditions commerciales dont il fut aussi le précurseur. Être trop en avance sur son époque se paie parfois très cher. Yannick Seigneur fut un alpiniste iconoclaste…

 

 


 

41GGD0XNADL._SX314_BO1_204_203_200_.jpgTIGER WOODS

Jeff Benedict, Armen Keteyian, préface Philippe Chassepot, Hugo•Poche, 2020, 738 pages, 8,50€

Malgré sa surexposition médiatique, personne ne sait vraiment qui est Tiger Woods : athlète unique, homme hors normes, star mondiale à l'aura inégalée, personnage shakespearien oscillant entre ombre et lumière. Lorsque le scandale de ses infidélités et de ses addictions éclata, sa chute fut aussi vertigineuse que son ascension avait été fascinante. Un mythe s'écroulait, dans un fracas violent et sidérant. Aussi insensé que ce défi puisse paraître, les auteurs de cette biographie ont voulu tout connaître de sa vie – et au bout de trois ans d'enquête et de centaines d'interviews, ils y sont parvenus, multipliant les révélations et les anecdotes inédites : la domination sans partage qu'il exerça sur le golf, ses addictions autodestructrices, son obsession du contrôle, ses relations glaciales avec son entourage, sa double vie et ses soirées à Las Vegas aux côtés de Charles Barkley et Michael Jordan, ses blessures à répétition et le martyre qu'il infligea à son corps, les rumeurs de dopage qui ont toujours escorté ses victoires, et bien sûr les effets dévastateurs de la pression colossale, étouffante, que fit peser son père sur l'enfant introverti qu'était le jeune Tiger.