Presse Edition

pub
Recherche

Mediapart publie ses comptes et résultats 2019


Presse Edition 11/03/2020
Comme chaque année en mars, Mediapart a rendu publics tous ses comptes lors d'une conférence de presse ce matin. L’année 2019 marque la consolidation de son indépendance, non seulement par la cession du capital au Fonds pour une presse libre, structure non lucrative, mais aussi par la démonstration d’une rentabilité économique structurelle grâce à des résultats historiques.

Journal numérique quotidien, avec trois éditions par jour, Mediapart vit en permanence au rythme de l’événement, qu’il s’agisse de ceux imposés par l’actualité ou de ceux créés par ses révélations. Mais sa vie interne en tant qu’entreprise de presse, dont rend compte ce livret annuel où sont publiés tous les chiffres, comptes et résultats, n’a pas forcément la même intensité au fil des ans.

De ce point de vue, 2019 restera comme une année exceptionnelle dans l’histoire de Mediapart, un millésime aussi important que celui de sa naissance éditoriale (2008) ou celui de son équilibre financier (2010). Deux faits la distinguent singulièrement : d’une part, la sanctuarisation définitive de son indépendance avec la cession de tout son capital à une structure à but non lucratif ; d’autre part, la forte progression de nos abonnés, et donc de nos résultats, confirmant la régularité et la solidité de notre croissance.

Depuis le 15 octobre 2019, Mediapart n’a plus d’actionnaires. À l’invention des débuts, tout à la fois éditoriale (un quotidien entièrement digital), professionnelle (une culture collective de l’enquête), démocratique (un journal radicalement participatif) et commerciale (un modèle payant par abonnement), s’est ajoutée une invention capitalistique sans équivalent dans la presse française. Via la Société pour la protection de l’indépendance de Mediapart (SPIM), notre journal appartient désormais au Fonds pour une presse libre (FPL), un fonds de dotation qui en préserve et en protège définitivement l’indépendance.

En approchant les 170.000 abonnés au 31 décembre 2019, soit une croissance de 12,8% par rapport à 2018, Mediapart réalise son année la plus profitable en douze années d’existence : 16,8 millions d’euros de chiffre d’affaires (+21,68% par rapport à 2018) ; 4,3 millions de résultat courant (soit 26% du chiffre d’affaires) ; 2,3 millions de résultat net (en tenant compte, outre l’imposition, d’une forte augmentation de la participation versée aux salarié.e.s). Ces résultats permettent à Mediapart de poursuivre ses investissements en développements éditoriaux, techniques et commerciaux.

Selon ses dirigeants : "L’indépendance de Mediapart est ainsi doublement garantie par une structure juridique qui nous met à l’abri de toute prédation, perte de contrôle ou offensive sur le capital ; par une rentabilité économique structurelle qui offre la meilleure protection qui soit – le soutien et l’adhésion d’un public croissant d’abonné.e.s fidèles. Il va sans dire que ce succès nous oblige. Loin d’une incitation à faire une pause, c’est une invitation à poursuivre dans la voie exigeante que nous avons choisi d’emprunter : celle d’un journal d’intérêt public, alliant qualité et rigueur, à la fois multimédia et participatif et, par-dessus tout, sans cesse à l’écoute des mouvements de la société et toujours au service de son droit de savoir ".