Presse Edition

pub
Recherche

Presse au Futur : les lauréats 2018 des Trophées de l’Innovation Presse


Presse Édition 12/12/2018
La 12e édition des Trophées de l’innovation presse s’est déroulée le 28 novembre dernier et a récompensé les actions les plus performantes de l’année dans le domaine de la presse et des médias.
Cette année, parmi 29 dossiers, 6 trophées ont été soumis au vote du public. Auxquels viennent s’ajouter 3 trophées réservés au vote du jury et du public : Le coup de cœur du Jury, Le Trophée spécial du jury, Le Trophée start-up voté in situ sur le salon.


TROPHÉE DE L’ÉDITEUR DE L’ANNÉE :
Soizic Bouju (Centre France)
Soizic Bouju est diplômée de Sciences Po Toulouse, Sciences Po Paris et de l’École Supérieure de Journalisme. Elle a débuté comme journaliste à Nord Eclair, puis devient directrice des études à l’ESJ en 1998. Après un passage chez Prisma Presse de 2003 à 2008, elle rejoint le groupe Centre France-La Montagne en 2010 comme Directrice de l’innovation éditoriale et directrice du LAB Centre France. Après avoir été PDG de La République du Centre et de l’Echo Républicain, au sein du groupe Centre France, elle est nommée en 2015 Directrice Générale adjointe en charge des stratégies du groupe. En avril 2018, elle devient Directrice Générale déléguée : elle aura pour mission de poursuivre et d’amplifier la transformation du groupe dans tous ses métiers. Elle a été nommée parallèlement Présidente de l’ESJ Pro. Avec un chiffre d’affaires de 214 millions d’euros et un bénéfice net de 3,2 millions en 2017, Centre France compte 27 filiales et emploie 1600 salariés. Le futur de la journaliste de 51 ans s'annonce radieux.

TROPHÉE DE LA STRATÉGIE MANAGÉRIALE :
Le Groupe Beaux Arts & Cie
Beaux Arts & Cie Frédéric Jousset (Webhelp) renforce son pôle de médias artistiques. En 2016, il rachète "Beaux Arts Magazine" à destination du grand public. En 2017, "Le Quotidien de l’art", destiné aux professionnels. En 2018, Exponaute, site grand public de référence sur l’actualité de expositions avec 150 000 abonnés. Cette complémentarité permettra une synergie gagnante entre actualité immédiate et article de fonds digital et print, complété par une offre sur les réseaux sociaux. Cet écosystème s’enrichit du rachat de Point Parole, société qui assure 2 700 conférences annuelles tournées vers l’art. Le groupe Beaux Arts & Cie espère doubler de taille d’ici cinq ans (CA prévisionnel 2018 : 13 M€).

TROPHÉE DE L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE :
Challenges & Renault
Renault a présenté son projet Augmented Editorial Experience (AEX) en octobre 2018, moins d’un an après son entrée à 40% dans le capital du groupe de presse de Claude Perdriel, Challenges. Renault est le premier à présenter un projet d’intégration de contenus éditoriaux exclusifs dans les voitures. L’association de Challenges et de Renault permettra au conducteur de suivre l’actualité ou de se cultiver grâce à une plateforme d’agrégation de médias. Challenges est déjà mis à contribution pour créer des contenus sous forme de de podcasts.

TROPHÉE DE L’INNOVATION PUBLICITAIRE :
366 Communities
366, première audience digitale d’information avec 29 millions d’internautes. Une seule régie traite l’ensemble des offres de la Presse Quotidienne Régionale donnant à l’annonceur : - le choix du support : print, web, mobile, tablette, hors média. - le choix du mode d’achat : national, régional, local, programmatique. - le choix du ciblage : selon la thématique ou la data spécifique. En 2018, trois nouveautés rappellent la capacité d'innovation de 366 : - lancement de Breaking AD, offre de couplage avec 20 Minutes, permettant de toucher 75% des internautes news. Un succès tel qu’1 million d’euros de CA est prévu après 4 mois d’existence. - géolocalisation : lancement de la marque Hexago, une solution drive to store permettant aux annonceurs en réseau de créer autant de cibles data que de zones chalandise, d’adserver des campagnes web et mobiles sur les zones de chalandise DCO (Dynamic Creative Optimization). - research : panel de 50.000 internautes consolidant plus de 500 post-tests et 250.000 interviews. Ces nouveautés sont le prolongement de celles qui se sont succédées depuis 2014, date de création de 366 Communities : 2014 : lancement du POD (PQR on Demand) 2015 : première régie à se doter d’une place de marché programmatique 2015 : Créative Hub, agence de brand content au service des marques 2017 : l’offre Roadshow, pemettant aux annonceurs de créer l’événement sur les villes clés avec des conférences montées par les supports PQR concernés 2017 : lancement de Le Vrai, ouvrage de 100 pages qui sert de repère aux annonceurs dans l’anticipation des mutations de leurs marchés.

TROPHÉE DE L’INNOVATION DIVERSIFICATION
A Vivre, Bâtisseurs d'avenir
Le groupe dédié à l’architecture compte augmenter son CA de 40% grâce à l’événementiel. Pour cela elle organise en mars le salon Passi’Bat, consacré à la performance énergétique des bâtiments, lance Archimoove, rencontre entre fabricants et architectes dans les capitales régionales et le Prix des Maisons d’architectures. Grâce à cette accélération événementielle, son CA prévisionnel pour 2018 est de 2,3 M€.

TROPHÉE DE L’INNOVATION DIFFUSION :
Le Monde
Le Monde a vu sa diffusion payée progresser de 5,6% en 2017, grâce notamment à une hausse de 44% des abonnés numériques. Cet essor confirmé pour le 1er semestre 2018 est tel que les abonnements numériques constituent la 1ère recette de diffusion du Monde, suivi par les abonnements papier et la vente au numéro, soit une diffusion payée de 285.000 exemplaires, dont 202.000 abonnés, les abonnés numériques dépassant les 100.000 unités. Cette croissance transforme enfin le modèle économique du quotidien devenu bénéficiaire en 2017.

TROPHÉE DE LA START-UP DE L’ANNÉE :
PlayPlay
PlayPlay est la solution de production de vidéos la plus simple au monde. En quelques secondes, un journaliste ou un community manager peut créer une vidéo de haute-qualité, prête à poster sur les réseaux sociaux ou son site internet. De nombreux médias utilisent déjà PlayPlay : Eurosport, TF1, RMC, BFM, 20 Minutes, Nice Matin, Ouest France, etc.

TROPHÉE SPÉCIAL DU JURY :
L’Alliance de la presse d’information générale
En septembre 2018, Les trois syndicats professionnels de la Presse Quotidienne Nationale, Régionale et Départementale ainsi que le Syndicat de la Presse Hebdomadaire Régionale se sont rassemblés dans une structure commune, l’Alliance de la Presse d’Information Générale. Avec plus de 300 journaux d’information politique et générale adhérents, l’Alliance constitue un ensemble fort et cohérent, acteur majeur du débat démocratique et du pluralisme des expressions tant aux niveaux national que régional et local. Les quotidiens hebdomadaires sont, au sein de l’Alliance, unis par une même démarche : apporter à leurs lecteurs une information de qualité, s’adresser au plus grand nombre, relater et commenter évènements et tendances de fond « de la commune au monde » avec fiabilité, objectivité et exhaustivité. L’Alliance ambitionne de se poser en un interlocuteur incontournable des pouvoirs publics, des divers partenaires publics et privés et des GAFA. L’Alliance entend intervenir dans tous les domaines qui permettront d’améliorer les conditions économiques des journaux qu’elle représente. Le conseil d’administration est composé de Jean-Michel Baylet, Président de l’Alliance, Président du SPQR, Président directeur général – Groupe La Dépêche du Midi ; Marc Feuiléee, Vice-président de l’Alliance, Président du SPQN, Directeur général – Groupe Figaro ; Vincent David, Vice-président de l’Alliance, Président du SPHR, Président de PMSO (Presse et Médias du Sud-Ouest).

TROPHÉE COUP DE COEUR :
Jean-Paul Maury (AMI - Atelier Musée de l’Imprimerie)
L’AMI est un projet qui vient de loin. Il donne sens à une collection unique de machines patiemment rassemblées pendant plus de 20 ans et vient donner forme à une passion. Celle de Jean-Paul Maury soutenu par son épouse Chantal, un couple d’industriels de l’imprimerie soucieux de sauvegarder un patrimoine exceptionnel, mais peut-être plus encore  de préserver la mémoire des métiers, des technicités, des savoir-faire et d’affirmer la réalité et le dynamisme d’un secteur industriel. L’AMI est une réponse à ce désir de regarder devant en s’appuyant sur la force propulsive du passé. Il est ce lieu de conservation du patrimoine et de transmission où les machines, les livres, les journaux, les gestes de ceux qui les ont fabriqués sont appelés à témoigner.