Presse Edition

pub
Recherche

Questions à Claire Izard, fondatrice et présidente de IGB Edition

 Questions à Claire Izard, fondatrice et présidente de IGB Edition

© Photo Claire Izart

 

Presse Edition 10/06/2020
En janvier 2020 vous avez créé, avec Marc Gervais, IGB Edition. Quel est votre positionnement et votre projet éditorial?
Claire Izard : IGB Edition est une maison d’édition indépendante spécialisée dans la publication de romans policiers/thrillers, de romans d’anticipation et de romans Fantasy. Il s’agit d’une maison à compte d’éditeur et il me semble important de le préciser car nous ne concevons pas le métier autrement. L’administration et les finances se situent à Paris mais la promotion et l’éditorial sont basés en Corrèze.

Nous souhaitons que la lecture soit accessible au plus grand nombre. Dans cette optique nos ouvrages sont et seront tous annotés. Les notes de bas de page permettent d’éclairer le lecteur sur des mots, des expressions, des lieux, des objets ou bien des faits historiques.

IGB Edition ambitionne de publier des auteur(e)s dont les jeux de mots avec les maux, des intrigues bien ficelées, de l’humour permettent d’aborder des sujets sociétaux.

De plus, nous proposons tous nos brochés, qui comportent plus de 400 pages, au prix de 19,90 euros tout en conservant une qualité de papier et d’impression optimale, que ce soit la couverture ou les cahiers intérieur. Nous imprimons en France, chez CPI (label Imprim’Vert), qui travaille avec de grandes maisons d’édition.

Vos premières publications?

Claire Izard : Nous lançons nos deux premiers titres dont la sortie en librairie est prévue le 16 juillet prochain en France, en Belgique, en Suisse et au Québec. «La Fiancée du 11 septembre» de Marc Gervais, un suspense psychologique, et le premier opus d’une quadrilogie à destination des «young adult», «Le Projet Vanility 1 – L’Ombre du passé» de Marion Salvat.

Combien d’ouvrages avez-vous programmé pour l’année 2020 et 2021?
Claire Izard : Nous avons programmé 4 titres pour 2020, sachant que nos 2 premiers titres sortent le 16 juillet prochain, et nous prévoyons au moins 6 titres pour 2021. Pour les exercices suivants nous nous limiterons à 12 nouveautés annuelles.

Comment faîtes-vous connaître vos ouvrages à vos différents publics?

Claire Izard : Nous communiquons beaucoup sur les réseaux sociaux. Nous sommes très actifs sur Instagram mais aussi sur Facebook, Twitter et LinKedin. Je communique également sur Instagram via mon compte de bookstagrameuse, @une_lectrice_a_paris

Notre site internet www.igbedition.com est notre vitrine, et il est mis à jour régulièrement.

Nous venons de créer une chaîne YouTube où nous présentons notre premier trailer réalisé pour annoncer l’un de nos titres. Nous mettrons en ligne régulièrement des interviews, nos nouveautés, des reportages sur les événements auxquels nous participerons etc…
https://youtu.be/dlOTE9hdV4U

Nous communiquons auprès des médias (communiqué de presse et envoi de services de presse) afin de présenter notre maison et nos romans, dans un contexte qui n’est pas simple avec la crise sanitaire actuelle.

Nous mettrons en place d’autres actions de communication, notamment auprès des libraires, au fur et à mesure de notre développement.

Et enfin, nos auteurs participeront à des séances de dédicaces et des événements littéraires.

Quels sont vos principaux canaux de diffusion?
Claire Izard : Nos ouvrages sont diffusés en France et en Belgique par CEDIF, en Suisse et au Québec par POLLEN. La distribution est assurée par POLLEN. Pour le numérique, nous travaillons avec IMMATERIEL.FR

Votre actualité?

Claire Izard : Nous attendons avec impatience la sortie en librairie, le 16 juillet prochain, de nos deux premiers ouvrages et nous recherchons de nouveaux auteurs pour notre collection Fantasy et notre collection Frissons. Nous avons reçu pas mal de manuscrits suite à notre appel sur les réseaux sociaux.

Quelle est votre stratégie en termes d’édition numérique?

Claire Izard : A peine deux mois d’existence et nous avons dû faire face à la crise sanitaire. Nous ne nous sommes pas découragés et nous avons décidé de lancer la version numérique de nos deux premiers titres. Dès l’annonce du confinement nous avons dû apprendre très vite comment réaliser un eBook, et trouver un diffuseur. Le 15 mars les romans étaient disponibles sur les principales plateformes, via Immateriel.fr.

Pour nos prochaines sorties, la version numérique sera disponible après la version brochée. Nous souhaitons privilégier les libraires, même si le marché du numérique n’est pas le même que celui du livre papier.

Dans votre communiqué envoyé à la presse en mai dernier, vous annonciez «Allant au-delà de la réduction de son empreinte carbone, IGB Edition s'engage à compenser l'impact de ses publications sur l'environnement». Comment et pourquoi avoir mis en place un tel programme? `
Claire Izard : Lors d’un déplacement en janvier dernier, au moment de la signature des statuts d’IGB Edition, nous avons été interpellés par une affichette dans un hôtel. Cette chaîne hôtelière mettait en avant son engagement pour la planète. Nous nous sommes alors penchés sur les dégâts sur l’environnement de notre activité, à savoir la destruction d’arbres. Comment compenser, à notre niveau, cet impact négatif lié à nos besoins d’impression? En plantant un arbre toutes les 16.000 feuilles A5 que nous utilisons. A titre d’exemple, 1.000 exemplaires de chaque roman permettront de replanter 20 arbres. La prise de conscience de la nécessité d’un environnement sain née de la crise Covid-19 démontre que nous avions raison. D’ailleurs, de nombreux libraires indépendants souhaitent promouvoir notre action.

Pour cela, IGB Edition agit en faveur des forêts en soutenant Reforest'Action, acteur de référence de la reforestation en France et dans le monde.

Comment se déroule cette opération dans le temps?

Claire Izard : En mars 2020, IGB Edition a déjà contribué à la plantation de 20 arbres dans la forêt de Piura au nord du Pérou. Au cœur de cette région, le projet de reboisement de Reforest'Action vise à planter 500.000 arbres afin de restaurer les sols dégradés et lutter contre la désertification. La plantation de forêts permettra de limiter l’érosion et d’apporter une source de revenus complémentaires aux habitants de la région. A l'automne, IGB Edition contribuera au reboisement de forêts Françaises. Un certificat nous est délivré lors de chacune de nos contributions et nous mettrons l’information en ligne sur notre site internet et sur les réseaux afin d’inscrire notre engagement dans la durée.

Notre responsabilité vis à vis des générations futures sera l'objet d'actions publicitaires auxquelles les libraires seront associés.

Nos auteur(e)s souscrivent pleinement au besoin de protection de notre environnement et sensibiliseront les lecteurs notamment lors de leurs séances de dédicaces.