Presse Edition

pub
Recherche

Résultats du groupe Bayard 2017/2018
Le groupe résiste malgré la crise de distribution de la presse


Presse Édition 12/12/2018
L’Assemblée Générale des actionnaires de Bayard Presse SA, maison mère du groupe, s’est réunie vendredi 23 novembre 2018 et a approuvé les comptes de l’exercice 2017-2018 (1er juillet 2017 au 30 juin 2018). Le groupe présente un chiffre d’affaires de 343,4 M€ et un résultat net à l’équilibre. Bayard résiste malgré un résultat grevé par l’avance versée auprès des Coopératives de Presstalis pour contribuer au financement de la transformation du système de distribution de la presse, aujourd’hui en grande fragilité.

Faits marquants
L’exercice budgétaire du groupe a été marqué par un dynamisme des activités de presse et d’édition jeunesse, la poursuite des investissements autour du développement de l’audience, du numérique et de la recherche de nouvelles offres éditoriales de La Croix, mais aussi, le lancement de nouvelles offres comme le magazine Tempo Santé et l’expérimentation sur de nouveaux marchés à l’international.
En France, à travers sa filiale Bayard Éditions, Bayard a pris en septembre 2017 le contrôle à 100% des Éditions Tourbillon, éditeur de livres pour la petite enfance et enfance qu’elle détenait à 42,5%. Cette dernière édite une soixantaine de nouveautés chaque année et réalise une part importante de son chiffre d’affaires aux États-Unis sous le label Twirl.
En Chine, les premières ventes des livres jeunesse édités par sa filiale Bayard Bridge, lancée en novembre 2017, en partenariat avec le fonds d’investissement sino-américain Trustbridge, connaissent un démarrage prometteur.
Cependant, l’activité du groupe a été touchée par le repli de la publicité de la presse et le recul des diffusions des publications du marché chrétien.
Enfin, l’environnement de la presse en France a été marqué par la fragilité de son système de distribution et de la situation financière de Presstalis. Un plan de sortie de crise a été finalisé en mars 2018 en concertation avec les pouvoirs publics et les éditeurs afin d’engager la transformation de Presstalis et celle de la filière, et d’en financer sa mise en œuvre. Le plan de financement prévoyait une contribution des éditeurs à hauteur de 2,25% de leur chiffre d’affaires pendant 5 ans. Pour le groupe, le montant représente 4 millions d’euros et a été versé en totalité en mars 2018 sous la forme d’une avance en compte courant bloquée auprès des Coopératives. Cette avance, qui a été intégralement dépréciée dans les comptes, pèse à la fois sur la trésorerie et sur le résultat du groupe.

Chiffres clés
-  Le chiffre d’affaires consolidé de l’exercice 2017-18 s’élève à 343,4 M€, contre 349,7 M€ en 2016-17 (-1.8%). 

-  La marge opérationnelle du groupe est de 4,2% du chiffre d’affaires, soit 14,3 M€, contre 4,5% en 2016- 17, soit 15,8 M€. 

 -  Le résultat net du groupe s’élève au 30 juin 2018 à 0,3 M€, contre 2,0 M€ l’année précédente. 

-  La trésorerie disponible s’élève à 69,3 M€ au 30 juin 2018 contre 72,0 M€ au 30 juin 2017. Malgré un léger recul dû à l’avance versée pour la restructuration de Presstalis, elle reste 
structurellement excédentaire.



Perspectives

Pour les années à venir, le groupe reste attentif aux opportunités de marché permettant de renforcer ses positions et poursuit sa politique d’innovation pour accroître sa présence auprès de ses publics, avec des investissements dans le développement numérique, la recherche et développement de nouvelles offres, et la rénovation et le déploiement des offres existantes. 
Si la prudence reste de mise, en particulier face aux mutations du marché de la presse, de son système de distribution en France, et des enjeux liés spécifiquement au marché chrétien, l’objectif pour 2018-19 est de permettre au groupe de financer son développement et son rayonnement international, tout en confortant son indépendance. 



Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub Prestataires