Presse Edition

pub
Recherche

Télé Star le premier magazine à utiliser le softproofing en héliogravure


Presse Edition 14/06/2017
Mondadori France , Lenglet Imprimeur et Dalim Software font de Télé Star le premier magazine à utiliser, en France, le softproofing  en héliogravure.

Sous l’impulsion de William Lenglet, Président du Groupe LengleT imprimeurs, et de Dominique Aymard, Directeur des opérations industrielles chez Mondadori France, les deux entreprises mettent en place le premier softproofing pour la réalisation d’un titre de presse magazine en France, l’hebdomadaire Télé Star. Fruit d’un partenariat à trois, avec la société Dalim Software, ce projet, décidé fin 2016, est opérationnel en juin 2017.

Sylvain Boularand, Responsable Prépresse à Mondadori France, déclare : «Mondadori France fait imprimer le cahier hélio de Télé Star par Lenglet Imprimeurs depuis début janvier 2017, ce qui implique un échange d’épreuves hebdomadaire par coursier de Montrouge (Hauts-de-Seine) à Cambrai (Nord). Nous avons souhaité arrêter les épreuves papier et utiliser des validations écran de type softproofing, autour de solutions et de matériels communs entre l’imprimeur Lenglet et nous. Le choix du softproofing répond à plusieurs enjeux pour Mondadori. Ils sont à la fois techniques, organisationnels, économiques et environnementaux

Jean-Philippe Mas, chef de projet Informatique Éditoriale à Mondadori France, explique : «Concernant l’aspect technique, la solution logicielle ES de Dalim software est une référence sur le marché de la validation écran. Maintenant que ES est déployé sur 46 titres pour la gestion du chemin de fer à Mondadori, nous attaquons une deuxième phase avec le softproofing. Avec Dalim Software, c’est donc un projet à trois qui permet de déclencher ce changement de process.

L’outil Dialogue Engine, intégré dans ES, apporte, grâce à un matériel précis, une simulation non plus sur papier mais à l’écran de ce que sera notre produit imprimé. Et depuis la version ES 5, l’arrivée de l’utilitaire Dalim Latitude amène également davantage de fonctionnalités et améliore l’expérience utilisateur du softproofing.

Avec Lenglet imprimeurs, nous nous sommes mis d’accord non seulement sur la partie logicielle, mais aussi sur du matériel commun. Nous avons acquis des écrans Eizo ColorEdge CG 277 ainsi que des cabines proofStation 20 SP de Just Normlicht, qui peuvent intégrer un écran calibré. Cela permet de comparer les premières sorties imprimées, placées sous lumière neutre normalisée, à côté de leur référence en épreuve écran. En pratique, nous définissons un profil de caractérisation commun : luminosité, niveaux du point noir, du point blanc, du RVB. Un spectrophotomètre intégré à l’écran permet de vérifier régulièrement la bonne restitution des paramètres caractérisés et, si besoin, de revenir aux valeurs initiales.
Mêmes écrans, même environnement lumineux, mêmes valeurs, même système de contrôle, cela garantit que le rendu est identique chez Mondadori et chez Lenglet imprimeurs


François-Xavier Luchart, Directeur du site Héliogravure, confirme, pour Lenglet imprimeurs : «La collaboration entre Lenglet imprimeurs et Mondadori France se voulait pour chacun novatrice et moderne. Nous avons abordé les choses avec une méthode de travail  innovante, en termes de partage des informations de production. L’épreuvage a tout de suite été envisagé de manière dématérialisée. Chez Lenglet imprimeurs, nous avions abordé le softproofing dès 2006, mais c’était trop tôt, nos clients n’étaient pas prêts. Lorsque nous avons eu cette demande de Mondadori, nous y avons donc souscrit avec enthousiasme! Pour nous placer dans une situation optimale, nous avons choisi d’appliquer une symétrie des choix matériels (écran, cabine lumineuse) et une symétrie des procédures dans leur calibrage. C’est à cette condition que nous avons aujourd’hui une garantie de restitution totale

Sylvain Boularand reprend : «Concernant l’aspect organisationnel, il fallait jusqu’alors imprimer les épreuves, préparer un pli pour le coursier, attendre qu’il les transmette à l’imprimeur, lequel les triait et les acheminait vers la presse hélio qui imprimait Télé Star. Venaient ensuite des questions de stockage, d’archivage et de destruction après délai. Cette organisation assez lourde est désormais remplacée par une validation des pages à l’écran dans un environnement dédié chez Lenglet imprimeurs, contrôlée depuis ES. ES y ajoute l’avantage d’une meilleure confidentialité des pages, dans le cas d’informations sensibles, grâce au paramétrage poussé des droits d’accès

«Sur l’aspect économique, poursuit Jean-Philippe Mas, nous économisons la prestation de coursier entre Mondadori France et Lenglet imprimeurs (près de 200 km), ainsi que les consommables liés à l’épreuve papier (support, encres, maintenance, logiciel). Le matériel d’épreuvage papier  devenu inutile sera retiré de la rédaction. L’aspect environnemental est indéniable : en supprimant le coursier hebdomadaire, nous consommons forcément moins de CO2. Par ailleurs, la part de l’épreuve écran dans l’écosystème ES coûte bien moins d’énergie à produire que le système nécessaire à l’obtention d’une épreuve papier

François-Xavier Luchart précise, pour Lenglet imprimeurs : «Dalim Software, expert dans l’interfaçage entre imprimeur et éditeur, a été déterminant dans notre collaboration et dans le maintien de notre synchronisation. Nous avons une très bonne expérience avec eux et un très bon contact, tant sur le plan technique qu’humain. Pour conclure sur l’installation du softproofing avec nos partenaires Mondadori et Dalim Software, nous avons l’intention, par la mise en place de nouvelles procédures communes, d’aller encore plus loin dans l’utilisation du système.»

Pour Mondadori, Sylvain Boularand conclut : «Mondadori est le premier éditeur en France à  développer une procédure normée et partagée pour le softproofing sur un magazine. Il y a un travail de recherche, de mise en place de procédures à généraliser, y compris pour que d’autres éditeurs s’en emparent. Cela permettrait de faire évoluer la norme ISO 12646 actuelle, assez pauvre, relative aux “affichages pour la réalisation d’épreuves en couleurs”. Nous espérons que l’expérience Mondadori-Lenglet imprimeurs-Dalim Software s’inscrive dans cette démarche

«Nous sommes ravis d’épauler Mondadori et Lenglet imprimeurs dans cette démarche innovante pour la presse magazine française», déclare Isabelle Billerey-Rayel, Business Development Director de Dalim Software GmbH, qui ajoute : «La solution ES bénéficie de la certification Fogra depuis 2009, ce qui garantit les normes élevées de qualité que nous fixons pour nos applications. Le softproofing de ES est déployé notamment dans le monde du catalogue et du livre d’art, dont il sécurise la production ; avec Mondadori, un nouveau cap est franchi pour le monde de l’édition en France


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub