Presse Edition

pub
Recherche

Une coalition de 10 grandes entreprises s’engage pour réinventer la PLV et l’inscrire dans la durabilité


presseedition.fr 05/01/2022
Au terme d’une phase exploratoire ayant mis au jour les
limites économiques et environnementales qui traversent l’industrie de la publicité sur le lieu de vente (PLV), Circul’R dévoile les contours de son programme multi-acteurs visant à proposer une alternative durable à la PLV. Pendant les 6 derniers mois, une coalition composée d’industriels (Danone, Nestlé, Coca-Cola, Maison Ruinart, Groupe Bel,
Redbull), distributeurs (Auchan), gestionnaires de déchets (Suez) et concepteurs de PLV (BMA, Benoit Brissart), s’est réunie pour identifier les points critiques de ce secteur aujourd’hui fondé sur un modèle d’économie linéaire où les pratiques de gaspillage sont
encore trop courantes. Ces réflexions, couplées à une étude conduite auprès des consommateurs, ont donné lieu à la définition de 5 axes de travail autour desquels la seconde phase du programme va se poursuivre. Son objectif ? Déployer des initiatives concrètes destinées à installer l’industrie de la PLV dans une dynamique d’économie
circulaire.

 

Notre mission chez Circul’R est d’accélérer la transition vers l’économie circulaire. Accompagner les entreprises dans la circularisation de leurs pratiques est donc au coeur de nos
priorités. Les non-sens qui subsistent au sein de l’industrie de la PLV nous sont apparus en 2019 lorsque l’un de nos partenaires, un acteur majeur de l'industrie cosmétique, nous a indiqué qu’environ 30% de la PLV produite n’arrivait jamais jusqu’au consommateur final et que
l’absence de visibilité sur les matériaux qui la composent empêchait de déployer des solutions de fin de vie satisfaisantes d’un point de vue environnemental. La nécessité de révolutionner cette industrie nous est alors apparue, mêlée à l’intime conviction que tous les acteurs de la chaîne de valeur de la PLV devaient être réunis pour mener cette transformation à bien, sans oublier les consommateurs qui en sont les destinataires finaux
.” - Jules Coignard, Cofondateur de Circul’R.

 

La PLV, une industrie vouée à se transformer en lien avec les impératifs environnementaux et les attentes des consommateurs
L’industrie de la PLV pèse 9 milliards d’euros à l’échelle de l’Europe et opère sur un modèle d'économie linéaire (extraire, produire, consommer, jeter) où les pratiques de gaspillage sont
encore trop courantes. Les entretiens conduits auprès des entreprises membres de la coalition pendant la phase exploratoire du programme l’ont confirmé :
- Plus de 80% des PLV (hors carton) produites sont estimées brûlées ou incinérées.
- 30% d’entre elles ne sont jamais affichées en magasin. Un chiffre qui s’explique par le manque de visibilité sur ce qu'il advient du matériel de PLV une fois qu'il est produit et expédié, ce qui rend impossible de connaître le nombre exact de présentoirs nécessaires pour une campagne.
Une réalité qui s'inscrit à rebours des considérations environnementales et des attentes des consommateurs, comme l’a révélé l’étude conduite par Circul’R en partenariat avec l’institut
Appinio dans le cadre du programme :
- 70% des français déclarent que la PLV influence leur acte d’achat (80% chez les 45-54 ans). Un chiffre qui place la PLV en 3ème position des dispositifs de communication qui incitent le plus à l’achat (36%) derrière la publicité à la télévision (43,2%) et sur internet (38%)
- 63% des répondants seraient sensibles à une initiative de PLV responsable menée par une marque et 47,4% confient qu’ils privilégieraient une marque qui utilise une PLV responsable plutôt qu’une autre.
- 55% pensent qu’utiliser des matériaux recyclés et/ou naturels est le meilleur moyen pour une PLV durable.
- 69,4% considèrent qu’avoir une PLV recyclable et/ou réutilisable est le meilleur moyen de la rendre durable.
Un programme multi-acteurs pour installer l’industrie de la PLV dans une dynamique d’économie circulaire

 

Le 13 octobre dernier, à l’occasion de son Innovation Day, Circul’R présentait les résultats de la première phase du programme qui visait à identifier les enjeux clés qui traversent l’industrie de la PLV, ainsi que les opportunités de la rendre circulaire. Cette phase exploratoire,
conduite avec le soutien de SAP, a réuni 10 grandes entreprises mobilisées pour une PLV durable : concepteurs de PLV (BMA, Benoit Brissart Design), industriels de l’agroalimentaire (Danone, Nestlé, Coca-Cola European Partners, Maison Ruinart, Groupe Bel, Redbull),
distributeurs (Auchan) et gestionnaires de déchets (Suez).
Au terme d’une analyse de l’ensemble de la chaîne de valeur, 17 points critiques portant sur la conception, la production, la distribution, la logistique ainsi que la fin de vie la PLV ont été identifiés. Parmi les blocages soulevés : un manque de connaissances en matière
d'écoconception, une difficulté à identifier des prestataires disposés à travailler avec de nouveaux matériaux, une absence d'outils de mesure d'impact dédiés à la PLV, un suivi insuffisant du parcours et de la durée de vie la PLV en magasin, un défaut d’information sur la composition des dispositifs, l’inexistence d’un système de tri spécifique à la PLV...
A partir de ces éléments, 5 axes de travail destinés à rendre la PLV circulaire ont été déterminés :
1. Concevoir un label d’éco-conception de la PLV
2. Opter pour la PLV comme un service plutôt qu’un produit
3. Mettre en oeuvre un système de collecte dédié à la PLV en zone urbaine
4. Utiliser un outil de traçabilité de la donnée sur la PLV tout au long de la chaîne
5. Développer une filière REP (Responsabilité élargie des producteurs) dédiée à la PLV

 

Ces axes de travail auront vocation à structurer la phase d’action du programme qui s’étendra au cours des 12 prochains mois et dont l’objectif sera de mettre en oeuvre des projets pilotes autour de ces thématiques portant sur l’éco-conception, la traçabilité, le
réemploi, la location et la fin d’utilisation. Pour soutenir cette démarche, Circul’R mettra à disposition son expertise ainsi que son vivier de plus de 1000 startups et porteurs de solutions circulaires. En complément, le Circular Marketing Tool, l’outil d’aide de prise à la décision
développé par SAP, permettra de placer la donnée au coeur d’un usage raisonné et durable de la PLV.

 

Un appel aux acteurs de l’industrie textile, cosmétique, pharmaceutique et papetière à rejoindre la coalition
Jusque-là concentrée autour de l’industrie agroalimentaire, cette coalition a aujourd’hui vocation à s’étendre à de nouveaux secteurs, notamment aux industries textile, cosmétique, pharmaceutique et papetière, particulièrement consommatrices de PLV.
A l’aube du démarrage de la phase d’action du programme, Circul’R a souhaité lancer un appel à ces industriels et leur donner l’opportunité de se positionner comme leaders de la PLV circulaire en rejoignant cette coalition.

 

A propos de Circul'R
Circul’R a pour mission d’accompagner les organisations dans leur transition vers un modèle économique respectueux de l’humain et de l’environnement. Convaincu du non sens du modèle de l’économie linéaire (extraire, produire, consommer, jeter) et de son incompatibilité avec les défis écologiques de notre temps, Circul’R crée les conditions d’une révolution systémique pour mettre en place un modèle d’économie circulaire. Un modèle qui s’inspire de la nature, où rien ne se perd et tout se transforme.