Presse Edition

pub
Recherche

Babbel : Les anglicismes au travail


presseedition.fr 28/04/2022

Babbel a souhaité faire un zoom sur le jargon professionnel anglais utilisé au travail et ces équivalents français qui sont tout aussi bons à utiliser. La question d’anglicismes dans la langue française fait très souvent débat, particulièrement dans le milieu professionnel ou le quotidien regorge d’expressions d’origine anglo-saxonne.

 

Le jargon professionnel anglais : Ces équivalents français sont tout aussi bons
La question d’anglicismes dans la langue française fait très souvent débat, particulièrement dans le milieu professionnel ou le quotidien regorge d’expressions d’origine anglo-saxonne. Phénomène lié à l’internationalisation des entreprises, les phrases comme “Je check le report puis je le forward à temps pour le call” sont aujourd'hui devenus le statu quo dans la communication au travail.

 

Dans un effort de limiter la prolifération de ces anglicismes et d'enrichir le français, la Commission d’enrichissement de la langue française publie souvent une liste de termes équivalents français. Et pourtant, ces suggestions ne tiennent pas toujours. En effet, l’anglais est aujourd’hui considéré comme la langue du business et certaines recommandations peuvent paraître ringardes ou simplement moins percutantes que son équivalent anglais. Parfois parce qu'ils semblent peu pratiques et amusants, comme le terme “remues-méninges” pour brainstorming, ou parce qu'ils ne sont pas aussi directs qu'en anglais, comme “renouvellement des effectifs/personnel” pour remplacer turnover. Dans le but de trouver un juste milieu et de renforcer la compréhension mutuelle au travail, les linguistes experts de Babbel, la plateforme premium d’apprentissage des langues, ont rassemblé quelques alternatives françaises aux anglicismes fréquemment utilisés au bureau. Des termes qui ne sont pas longs ou peu pratiques et qui pourraient représenter adéquatement le terme anglais.

 
Remote work: Ce terme est un style de travail qui permet aux professionnels de travailler en dehors d'un environnement de bureau traditionnel. Il repose sur le concept selon lequel le travail n'a pas besoin d'être effectué dans un lieu spécifique pour être mené à bien. Depuis la pandémie, le remote work s’est démocratisé au point de devenir une norme attendue pour certaines entreprises à l'avenir.
En français ça donne quoi? Travailler en distanciel ou bien être en télétravail
Onboarding: Ceci désigne le processus d'intégration de nouvelles recrues dans une organisation. Il comprend des activités qui permettent aux nouveaux employés de suivre un processus d'orientation initial, ainsi que de se familiariser avec l'organisation et sa structure, sa culture, sa vision, sa mission et ses valeurs.
En français ça donne quoi? Une intégration
Debrief: Le débriefing est le processus structuré d'analyse d'un projet, d'une réunion ou de tout autre événement de l'organisation pour passer en revue les actions entreprises et découvrir ce qui s'est bien passé, ce qui n'a pas marché et les améliorations à apporter pour la prochaine fois. En français ça donne quoi? Faire un bilan ou bien faire un compte-rendu
Conf call: abréviation du terme anglais conference call, cette locution est un appel téléphonique au cours duquel trois interlocuteurs ou plus peuvent se parler en même temps.
En français ça donne quoi? Une conférence téléphonique ou bien une téléconférence. Suivant la même logique, la même abréviation à la française avec conf tel serait possible.
One on one: souvent stylisé 1:1, les one on one, littéralement “un sur un”, sont des rencontres entre un employé et son supérieur direct ou ses collègues. Il s'agit d'un temps consacré à discuter des projets en cours ou à prendre des engagements pour l'avenir. Moins formel que les réunions habituelles, c'est aussi un excellent moyen de discuter des objectifs, de l'engagement, du développement de carrière et des obstacles.
En français ça donne quoi? Un tête à tête ou bien un face à face
Overbooked: Lorsque l'on déclare être overbooked, cela signifie que l'on a pris plus d'engagements que l'on est capable de remplir. Il peut s'agir de trop de projets, de trop de réunions ou simplement de trop de responsabilités en général.
En français ça donne quoi? Être surchargé ou débordé
Deadline: Celle-ci est une date et une heure à laquelle un projet, ou une partie de projet, doit être remis. Attribuée au début de votre projet, la deadline est la date la plus tardive possible à laquelle votre responsable ou votre client s'attend à ce que le travail soit terminé et rendu.

En français ça donne quoi? La date limite
Il existe de nombreuses écoles de pensée dans ce domaine et, en tant que linguistes, nous nous réjouissons sans cesse des curiosités autour du mouvement des langages. Dans un débat sur le franglais au bureau il y a de nombreux éléments à prendre en compte, qu'il s'agisse de considérer fossé générationnel, de savoir s'il existe déjà un terme correspondant en français ou bien si le terme si le terme exclut certains de la communication d'entreprise.” explique Malcolm Massey, professeur de français pour Babbel Live “Il est peu probable que l'on revienne à une culture de travail sans jargon anglais, mais il vaut la peine d'examiner certains de ces équivalents s'ils ne semblent pas constituer des obstacles à la communication quotidienne.”



À propos de Babbel
Babbel développe et opère un écosystème d'expériences interconnectées d'apprentissage des langues en ligne et est motivé par l’objectif de créer une compréhension mutuelle par le biais du langage. Cela signifie créer des produits qui aident les gens à se connecter et à communiquer à travers les cultures. Les produits Babbel App, Babbel Live, Babbel Podcasts et Babbel for Business se concentrent sur l'utilisation d'une nouvelle langue dans le monde réel, dans des situations réelles, avec des personnes réelles. Et cela fonctionne : Des études menées par des linguistes d'institutions telles que l'Université d'État du Michigan, l'Université de Yale et la City University de New York ont démontré l'efficacité des méthodes d'apprentissage des langues de Babbel. La clé est un mélange d'humanité et de technologie. Babbel propose plus de 60.000 leçons dans 15 langues, élaborées par plus de 180 experts en didactique. Les comportements des utilisateurs sont analysés en continu afin de façonner et d'améliorer l'expérience de l'apprenant. Cela aboutit à un contenu interactif en constante adaptation avec des cours en direct, des jeux, des podcasts et des vidéos qui facilitent la compréhension d'une nouvelle langue, de l'espagnol à l'indonésien. Parce que Babbel s'adresse à tous, son équipe est aussi diversifiée que ses contenus. Depuis son siège social à Berlin ainsi que son bureau américain à New York, 750 personnes de plus de 65 nationalités différentes représentent les origines, les caractéristiques et les perspectives qui rendent chaque être humain unique. Babbel a vendu plus de 10 millions d'abonnements en créant un véritable lien avec les utilisateurs.