Presse Edition

pub
Recherche

L'Imprimeur du mois : Questions à Cyril Rullière, président d'Alpha

L'Imprimeur du mois : Questions à  Cyril Rullière, président d'Alpha

presseedition.fr 30/03/2022

Quels sont les principaux créneaux commerciaux d'Alpha?

Cyril Rullière : Nous travaillons avec des entreprises diverses, des administrations, des éditeurs, des agences et des imprimeurs.

Vous opérez sur différents segments d'activités : la mise en page, le graphisme, l’impression numérique, l’impression Offset, le façonnage, l’enseigne et la signalétique ainsi que le covering de véhicules. Quelle est la logique de cette diversification et leur part de CA dans le CA global du groupe?
Cyril Rullière : La logique de cette diversification est de ventre plus dans un secteur géographique limité. D’autre part nos clients ont un seul interlocuteur pour l’ensemble de leurs besoins en impression. Ensuite la plupart des travaux réalisés ne sortent pas du site de Peaugres, ce qui permet une maitrise de la qualité, du délai et du prix de revient.

Comment avez-vous réparti les responsabilités au sein de l'entreprise avec vos deux soeurs?
Cyril Rullière : Aujourd’hui mes soeurs sont commerciales, deviseurs et fabricants. Elles ont leur clientèle attitrée : Fabienne gère les comptes clients des professionnels arts graphiques, et Cathy les clients directes. Pour ma part je m’occupe de la stratégie, de la RD et du développement de nouveaux clients à travers divers réseaux.

Depuis 2014, vous avez procédé à des rachats d'entreprises. Lesquelles et quelle est la logique commerciale et technologique de ces  acquisitions?
Cyril Rullière : Ce sont pour la plupart des imprimeurs de petite taille qui ont pris leur retraite. Ils étaient des revendeurs pour Alpha sur d’autres départements. Nous avons gardé les agences en les modernisant et avons des points de ventes sur ces départements : Carrot Imprimeur 26 Saint-Vallier, Grapheos 42 Bourg-Argental. Aujourd’hui les nouvelles presses sont tellement productives qu’il faut sans cesse augmenter notre CA afin de prétendre au remplacement de celles-ci.

Pourquoi avoir racheté Inexio?
Cyril Rullière : Le rachat d’Inexio était une suite logique, dans la démarche de la communication à 360 degré. Cette société est spécialisée depuis de nombreuses années dans le routage et le marketing direct. Elle est aussi implantée Lyon 7 et nous ouvre un autre département.

Vous vous êtes engagé récemment dans la démarche Label RSE sectoriel Print Ethic?
Cyril Rullière : En effet, la crise sanitaire, la pénurie de matière première, l’écologie ne nous facilite pas la tâche et ce référentiel va nous aider à mettre en place une démarche regroupant tous ces aspects et surtout de concert.

Vos prochains investissements?
Cyril Rullière : Nous travaillons sérieusement à l’intégration d’une presse numérique jet d’encre, cette nouvelle technologie est l’avenir de l’imprimerie, et la pénurie de papier va accélérer le déploiement de ces matériels.


A propos d'Alpha
La société Alpha a été créée en 1989 par Yves Rullière, le père de Cyril Rullière, en pépinière d’entreprises, elle s’est installée sur une zone d’activité à Peaugres en 1996. Alpha est équipé en grand format depuis 1992 (72 x 102). Pionnière des encres végétales (2007) pour ses clients dans le Bio en Drôme Ardèche, l'imprimerie a supprimé totalement l’alcool Iso dans son procédé Offset en 2010. Alpha est Imprim’Vert depuis 2004, certifiée FSC et PEFC depuis 2008.  Son équipe est composée de 25 collaborateurs. Alpha intervient sur la mise en page, le graphisme, l’impression numérique, l’impression Offset, le façonnage, l’enseigne et la signalétique ainsi que le covering de véhicules.

A propos de Cyril Rullière
Cyril Rullière a rejoint  l’entreprise en 1995 en apprentissage infographiste. La révolution numérique a permis à l'entreprise d’investir dans une flasheuse film, puis d'un CTP. Quelques années plus tard, Cyril Rullière a pris la direction technique de l'imprimerie et mis en place une norme ISO sur la couleur qui a permis à Alpha d’entrer sur le marché du livre d’art. En 2014 Yves Rullière prend sa retraite et transmet la société à ses enfants, Cyril Rullière, Fabienne Cotteidin et  Cathy Demilly. La fratrie a continué de  faire progresser l’entreprise et a réalisé plusieurs rachats sur Rhone-Alpes dont la société Inexio, qui a rejoint la labellisation Print Ethic.