Presse Edition

pub
Recherche

L'imprimeur du mois : Questions à Jean-Emile Durand, dirigeant de DurandD Imprimeurs à Fécamp

L'imprimeur du mois : Questions à Jean-Emile Durand, dirigeant de DurandD  Imprimeurs à Fécamp

presseedition.fr 10/11/2021
Durand Imprimeurs évolue depuis 1832 dans le monde graphique avec une détermination d’investissement continue permettant de dépasser les évolutions technologiques et de préparer au mieux l’avenir.  Qu'en est-il en 2021?
Jean-Emile Durand : L’année 2021 connaît un fort rebond d’activité depuis avril et nous avons retrouvé une croissance supérieure au millésime 2019. Il faut désormais que cela se poursuive sereinement et positivement dans le temps, il faut y croire.

Vos activités sont réparties entre l’imprimerie commerciale et publicitaire et la fabrication d’étiquettes adhésives pour l’industrie, le monde vinicole, l’agroalimentaire et la cosmétique. Quels sont aujourd'hui les marchés les plus porteurs, les plus prometteurs?
Jean-Emile Durand : Le monde de l’étiquette est en croissance et cette diversification que j’ai mise en œuvre il y a de nombreuses années est bénéfique pour la société mais il faut encore réfléchir à offrir à nos clients une palette plus large de produits, sans cesse se remettre en question.

Les industries graphiques font face à une série d'augmentations et de pénuries des matières premières : papier, plaques....Et ce n'est qu'un début. comment comptez-vous répercuter ces hausses et craignez-vous qu'elles générent  chez vos clients et prospects à renoncer à la communication imprimée et à l'utilisation de l'imprimé pour leurs activités?
Jean-Emile Durand : Les pénuries sont pertubantes naturellement pour le respect des délais annoncés et nous devons communiquer rapidement avec nos clients pour voir s’il peut y avoir une substitution de matière ou de technique selon l’urgence de leurs besoins.
Quand aux augmentations tarifaires, elles sont plutôt bien passées car nous sommes tous confrontés à la même problématique que nos clients avec leurs propres fournisseurs. Et chez Durand Imprimeurs, nous avons la chance de ne pas être dépendants par des contrats annuels ou autres.

Alors que la ministre du Travail Elisabeth Borne se félicite de la signature de 480.000 d'apprentissage en 2021, un enseignant d'un établissement de formation  nous confiait récemment qu'il devenait de plus en plus difficile de recruter des jeunes pour la filière imprimerie, notamment en apprentissage et en bac professionnel. A quoi selon vous est due cette situation?

Jean-Emile Durand : Sans doute par une méconnaissance de notre métier qui ne fait pas rêver car très mal connu… mais c’est évidemment un métier passionnant car très diversifié et très technique, il y a des postes à pourvoir!

Votre engagement syndical, vous êtes administrateur du GMI. L'imprimerie n'a pas une bonne image auprès des jeunes. Que pouvez-vous ou que devriez-vous faire pour redorer son blason et attirer davantage les jeunes à travailler dans  la filière?
Jean-Emile Durand : Le GMI qui est le Groupement des Métiers de l’Imprimerie et de la Communication est en lien permanent avec toutes les écoles de la profession, peut-être faut-il trouver des jeunes motivés par le travail, nous saurons les former et je suis persuadé qu’un travail les attendra à la fin de leur cursus. Par ailleurs, le GMI organise son congrès fin novembre pour échanger, nous faire entendre et communiquer, les inscriptions sont ouvertes! www.gmi.fr

Quels sont vos projets, à moyen terme?
Jean-Emile Durand : Continuer à croire que l’Imprimerie a un Avenir, évidemment différent de celui du passé même très proche, mais qu’avec de l’envie, une bonne connaissance et une maitrise technique de nos métiers sans cesse renouvelés, il sort une perénnité qui construit l’Avenir!
Vive les Arts Graphiques.

A propos de Jean-Emile Durand

Jean-Emile Durand est né dans une famille d’imprimeurs.
Après avoir fait ses études d’imprimerie à l’Institut Saint Luc à Tournai en Belgique et quelques stages dans la région, il intègre la société familiale comme 5ème génération à charge pour lui de pérenniser, développer et de bientôt transmettre à un de ses fils.
Assisté de son épouse il a une volonté d’investissement régulier afin de suivre les évolutions technologiques qui caractérisent son métier en perpétuelle évolution.

A propos de DurandD imprimeurs

DuranD Imprimeurs évolue depuis 1832 dans le monde graphique avec une détermination d’investissement permettant de passer les évolutions technologiques et de préparer au mieux l’avenir.
Située à Fécamp en Normandie, son chiffre d’affaires est réparti entre l’imprimerie commerciale et publicitaire et la fabrication d’étiquettes adhésives pour l’industrie, le monde vinicole, l’agroalimentaire et la cosmétique.