Presse Edition

pub
Recherche

Livres Côté Psy&Santé


presseedition.fr 13/09/2021

515QclczUCL._SX394_BO1,204,203,200__1.jpgLA BOÎTE À OUTILS POUR AMÉLIORER SA MÉMOIRE ET SA CONCENTRATION

Xavier Delengaigne, Cyril Maitre, Dunod, collection "La boîte à outils", 2021, 26,50€ 

Vous n’avez pas une bonne mémoire? Vous êtes submergé par les appels téléphoniques, les mails, la multitude de dossiers à gérer? Vous avez du mal à vous concentrer, vous oubliez le nom de votre client, vous n’arrivez pas à vous focaliser sur une nouvelle procédure? Pourtant, il est souvent dit que les travailleurs les plus performants sont ceux qui ont une excellente mémoire. Alors, n'attendez plus! Rien de plus simple qu'améliorer votre mémoire, développer vos capacités de mémorisation, si vous comprenez comment elle fonctionne et si vous adoptez un mode vie sain. Outre des méthodes et des outils, cette boîte à outils vous propose de très nombreux exercices pour vous entraîner. Vous deviendrez  ainsi plus efficace que jamais et gagnerez  un temps précieux dans chacune vos missions professionnelles.

 

 




410k1lr0_kS._SX314_BO1_204_203_200_.jpgLA PRISE EN CHARGE DU BURN-OUT

Qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi, avec qui ?

Clémence Le Divelec, Gereso, 166 pages, 23€

Pression au travail, gestion des émotions, manque d’autonomie, défaut de soutien social et de reconnaissance, harcèlement… Lorsque la mobilisation psychologique et physique devient trop importante, le corps envoie des signaux : alarme, résistance puis épuisement. C’est le burn-out. Considéré comme un phénomène lié au travail et non comme une maladie, l’épuisement professionnel ne fait, à ce jour, l’objet d’aucun diagnostic officiel dans les classifications médicales de référence. Alors, à qui et où s’adresser? Quels sont les interlocuteurs à privilégier au travail  Et ceux extérieurs à la structure? Comment être médicalement pris en charge? Et avec quel soutien psychologique? Spécialiste de la souffrance au travail, l’auteur a rédigé un guide de prévention à part entière. Cet ouvrage se donne pour mission de présenter, de manière factuelle et concrète, le parcours de soins le plus efficient dans le cadre d’un burn-out. Avec l’objectif d’orienter les professionnels en souffrance vers les interlocuteurs juridiques et médicaux en capacité de les accompagner sur le chemin de la guérison.

 

 

 

 

 

41mWrLWps4S._SX321_BO1_204_203_200_.jpgLE HASARD ET LE POSSIBLE

Le Cerveau, les maladies dégénératives et la stimulation cérébrale à haute fréquence
Alim Louis Benabid, Odile Jacob, 2021, 254 pages, 23,90€

C’est en opérant l’un de ses patients atteint de la maladie de Parkinson que le Professeur Alim Louis Benabid découvre, presque par hasard, une méthode révolutionnaire qui va changer la qualité de vie au quotidien de centaines de milliers de malades : la stimulation cérébrale à haute fréquence. C’est l’objet de ce livre. Devenue le traitement de référence de la maladie de Parkinson dans le monde entier, récompensée par de nombreux prix internationaux, la méthode suscite de grands espoirs et est déjà appliquée aujourd’hui à de nombreuses autres maladies : les TOC (troubles obsessionnels compulsifs), l’épilepsie, mais aussi les addictions, la dépression, les troubles de l’alimentation et la maladie d’Alzheimer. Une véritable révolution du cerveau racontée par l’un de ses plus grands savants. Le Professeur Alim Louis Benabid est neurochirurgien et physicien. Il a été chef du service de neurochirurgie du centre hospitalier universitaire de Grenoble-Alpes et directeur de l’unité Neurosciences précliniques de l’Inserm. Il a créé le centre de recherche biomédicale Edmond J. Safra. Il est membre de l’Académie des sciences et conseiller scientifique auprès du Commissariat à l’énergie atomique. Reconnu internationalement, il a été récompensé par le prix Albert-Lasker en 2014 et le Breakthrough Prize in Life Sciences en 2015.

 

 


 

9782379313578_475x500_1.jpgUN PETIT VÉLO DANS LA TÊTE

La journée (presque) ordinaire d'un cerveau

Laurent Vercueil, Gilles Macagno, humenSciences, collection "BD comicScience", 2021, 200 pages, 14€

Quoi de plus simple que d'ouvrir les yeux le matin, de s'habiller et de prendre son petit déjeuner, d'effectuer le trajet maison-boulot, d'éprouver de l'ennui, de la colère ou de se montrer créatif... Simple? En apparence seulement, car derrière chaque petit fait et geste de notre quotidien, le cerveau réalise un exploit. Ainsi, pas besoin d'être un grand maître d'échecs, une Marie Curie ou un Léonard de Vinci pour avoir un cerveau de super-héros, à l'oeuvre même dans les situations les plus banales. Comment fait-il? Ce livre lève le voile sur le fonctionnement incroyable de cet organe dont on dit qu'il est «l'objet le plus complexe de l'univers». Car tout peut s'expliquer et rarement l'adage «une image vaut mille mots» n'a été mieux servi que dans cette bande dessinée.

 

 

 


31ukHIHL1IL._SX323_BO1_204_203_200_.jpgHISTOIRE POPULAIRE DE LA PSYCHANALYSE

Florent Gabarron-Garcia, La fabrique édition, 2021, 218 pages, 14€

La psychanalyse semble aujourd’hui être passée corps et biens dans le camp de la réaction. Outre les sorties médiatiques contre les bandes de jeunes qui ne reconnaissent plus d’autorité, le «féminisme différenciateur» ou encore une «épidémie de transgenres», c’est l’histoire révolutionnaire qui est dénigrée : mai 1968, qualifié de «régression annale», et la Révolution française réduite à une simple affaire œdipienne. Contre cette entreprise de réification, qui touche la discipline psychanalytique elle- même, ce livre entend redonner leur place aux acteurs et actrices de l’histoire populaire de la psychanalyse qui ont soutenu et accompagné les mouvements révolutionnaires de leur temps en cherchant à mettre la clinique au cœur de la cité. On y découvre un Freud enthousiaste à l’annonce de la révolution de 1917, qui encourage les expériences menées par Vera Schmidt et d’autres dans la Russie bolchevique. On suit la trajectoire de Marie Langer, de la Vienne rouge à l’Argentine, qui tente de concilier son engage- ment féministe et marxiste avec sa pratique analytique et les contraintes de l’exil... Et celle de François Tosquelles, de la guerre d’Espagne à l’hôpital de Saint-Alban où sa rencontre avec Jean Oury symbolise celle de deux générations : les analystes des années 1920-30 et ceux des années 1960 qui, en France, se retrouvent au sein de la clinique de La Borde.