Presse Edition

pub
Recherche

Papier d’humeur : Le papier veut des preuves d’amour ! Par Sylvie Deshayes Présidente de l’association Paper mail

Papier d’humeur : Le papier veut des preuves d’amour !  Par Sylvie Deshayes Présidente de l’association Paper mail

Presse Edition 09/01/2013

En ce début d’année, les Français s’attellent à la rédaction des traditionnelles cartes de vœux. Tous les ans, la même question se pose : envoi des vœux par voie postale, par email ou par sms? Une étude TNS Sofres, publiée en 2011 révèle que, malgré l’explosion des réseaux sociaux, les cartes de vœux papier restent plus plébiscitées que les cartes de vœux virtuelles. En effet, plus de 9 Français sur 10 la trouvent plus authentique, plus personnelle. Même si cela engendre un coût plus élevé, beaucoup privilégient la qualité à la quantité.

Aujourd’hui, 1/3 des vœux sont envoyés par carte traditionnelle.
Actuellement, de nombreuses études comme celle-ci démontrent l’affection des Français envers le papier, sous toutes ses formes. La dernière étude Médiaprism Les Français et le papier : pendant la révolution de la dématérialisation, l’histoire d’amour continue - Novembre 2012) dévoile que plus d'un Français sur deux ne pourrait pas se passer de papier. Selon l’enquête, le papier est notamment perçu comme indispensable, utile et traditionnel. Les français entretiennent aussi un rapport particulier avec les livres, qu’ils considèrent comme un support écrit porteur de valeurs émotionnelles.

De même, selon une étude réalisée par TNS Sofres pour La Poste

Les français et le facteur - Juillet 2012, le facteur est le personnage de la vie quotidienne préféré des Français, après le boulanger. Le sondage confirme que plus de neuf personnes interrogées sur dix pensent que cette figure emblématique du service public est importante, utile, digne de confiance, aimable, disponible et proche. Ils accordent une grande importance à l’arrivée du courrier. Aussi, l’attente du facteur donne à l’enveloppe une dimension singulière, spéciale, exceptionnelle.

Ces exemples sont la preuve que les Français sont profondément attachés à ce support noble, authentique et exclusif. Cela ne fait aucun doute : malgré la généralisation de la dématérialisation, les français portent encore le papier et les enveloppes dans leur cœur .

Alors, face à ces déclarations d’amour, Paper mail s’interroge. L’association constate que la fabrication et les ventes de papier diminuent fortement. L’industrie papetière souffre.
Pourquoi existe-t-il une telle distorsion entre les sondages et la réalité? Pourquoi les français font-ils le contraire de ce qu’ils affirment? Pourquoi les actes ne suivent pas les discours?
Les entreprises sont en grande partie responsables de l’effondrement de l’industrie papetière française. Les dirigeants souhaitent passer à la dématérialisation pour des raisons économiques. Cependant, il ne faut pas omettre que dématérialiser les documents nécessite toujours une intervention humaine. Le gain de temps et d’argent n’est donc pas toujours évident! Dans le même sens, les dirigeants veulent passer au «tout numérique», pour un soit disant souci d’écologie! La communication par voie électronique a elle aussi des impacts
environnementaux (étude réalisée par l’Ademe en 2011). Par exemple, la lecture d’un document à l’écran a un impact environnemental non négligeable: si le temps de lecture totale dépasse environ 30 minutes, il est préférable d’imprimer un document de 8 pages en noir et blanc, plutôt que de le lire à l’écran!

Aimer c’est bien, mais agir c’est mieux. Le papier a bel et bien besoin de preuves d’amour ! Alors, Paper mail encourage les Français à utiliser le papier, en commençant par envoyer leurs vœux par courrier. Une belle manière de commencer l’année 2013 !