Presse Edition

pub
Recherche

Questions à Thibault Léonard, Président des éditions Mardaga

Questions à Thibault Léonard, Président des éditions Mardaga

© Photo mardaga

 

presseedition.fr 02/02/2022

Issu du monde, de la musique et de l'édition numérique, vous reprenez, en 2017 Mardaga, une maison d'édition belge créée il y a 50 ans. Pourquoi ce passage du numérique au papier?
Thibault Léonard : A l’heure où les éditeurs se tournent de plus en plus vers le numérique, j’ai voulu faire le pari inverse. En 2013, j’ai lancé Primento, distributeur et diffuseur numérique et, aujourd’hui, nous travaillons avec plus de 200 maisons d’édition que nous accompagnons dans leurs projets digitaux : d’abord en les conseillant sur leurs choix stratégiques, jusqu’aux questions plus techniques en passant par la distribution et la diffusion de leur catalogue sur notre réseau de librairies (des grandes librairies internationales comme Amazon, Apple ou Google… aux librairies indépendantes qui disposent d’une offre numérique).
Quand on m’a parlé de Mardaga en 2017, je n’ai pas hésité très longtemps… Mardaga était en effet l’un des derniers éditeurs belges indépendants et je n’avais pas envie de voir un fleuron de l’édition belge disparaître (beaucoup de maisons d’édition belges ont disparu après leur absorption par un grand groupe étranger (ex : Marabout).
Tout le défi a alors été d’offrir une nouvelle vie à Mardaga, tout en gardant son ADN : des auteurs engagés, et des ouvrages ambitieux qui alimentent le débat. Ce que cela m’a appris, c’est que, finalement, l’édition numérique n’est pas tellement différente de l’édition papier. C’est une belle découverte ! Ce qui diffère, ce sont surtout les processus, et notre culture digitale est un atout : elle nous permet d’anticiper les enjeux globaux de l’édition d’aujourd’hui.

 

Vous affirmiez récemment être «le plus français des éditeurs belges». Pourquoi cette affirmation?
Thibault Léonard : Les éditions Mardaga occupent une place à part dans le secteur de l’édition : nous sommes une maison d’édition belge indépendante, basée à Bruxelles, en dehors du monde de l’édition parisien. Pourtant, la majorité de nos auteurs sont français (70%) et nous faisons 85% de nos ventes en France. C’est pour cela que nous avons coutume de dire que nous sommes la plus française des maisons d’édition belges!
Par ailleurs, quand nous analysons un projet d’ouvrage, nous ne tenons pas compte de la Belgique… pour nous le potentiel commercial d’un ouvrage s’analyse sur base du marché francophone européen (France, Belgique et Suisse). Nous ne faisons pas de distinction.
Quelle est la spécifité des Editions Mardaga et ses domaines de prédilection?
L’ADN des éditions Mardaga est clair : nous travaillons avec des auteurs reconnus et rigoureux, qui travaillent selon une approche scientifique pour offrir aux lecteurs des ouvrages abordables.
Notre volonté est d’alimenter le débat, en abordant les sujets sous des angles inédits et avec des lunettes nouvelles. Nous voulons ranimer le débat dans le sens noble du terme : en alliant la rigueur scientifique à un ton décomplexé. Nos domaines de prédilection sont la psychologie, le développement personnel et la parentalité. Mais on ne s’arrête pas là puisqu’on ouvre le débat sur d’autres thématiques : actualité, gestion, entreprise, santé, politique, etc. Nous aimons particulièrement publier des ouvrages et des auteurs qui viennent bousculer les idées reçues et alimenter le débat. Je pense notamment au Pr. Jacques Van Rillaer et son ouvrage sur les Désillusions de la psychanalyse ou encore celui du Dr. Thomas Orban «Alcool, ce qu’on ne vous a pas dit».

 

Avez-vous une méthode particulière de sélection de vos auteurs?
Thibault Léonard :

La méthode de sélection des auteurs Mardaga est double :
• Nous étudions les projets proposés par les auteurs eux-mêmes. Dans ce cas, on accepte uniquement les projets sur lesquels on est certains d’apporter une valeur ajoutée.

• Nous identifions des auteurs rigoureux, experts dans leur domaine et, surtout, animés par une envie de transmettre, et nous leur proposons de se lancer dans l’aventure de l’édition avec nous. C’est alors un challenge aussi pour l’auteur, et on met un point d’honneur à l’accompagne au plus près dans ce projet.

Quelles sont vos ambitions sur le marché français?
Thibault Léonard : Notre première ambition est de maintenir notre croissance de manière responsable. C’est un point qui compte beaucoup pour notre équipe : avoir plus d’impact avec nos publications tout en minimisant notre impact sur la planète. De plus, nous sommes une entreprise à taille humaine, et nous en sommes fiers : le côté having fun a son importance, et c’est ce qui nourrit l’équipe au quotidien. De manière plus terre-à-terre, notre groupe génère actuellement un chiffre d’affaires de près de 4 millions d’euros et nous saisirons les opportunités de développement et d’acquisition, en fonction des opportunités.
A titre personnel j’aime toujours surprendre et sortir des sentiers battus… pour aller là où on ne nous attend pas spécialement. J’estime souvent que les sujets chauds ou trop «tendance» sont déjà des opportunités ratées et qu’il est préférable d’aller à contre-courant pour saisir les opportunités.

Votre actualité?
Thibault Léonard : Chez Mardaga, ça bouge en permanence : nous sommes une équipe jeune et exigente et cherchons constamment à améliorer notre façon de travailler. Nous voulons continuer à proposer des ouvrages de qualité qui interpellent les lecteurs et reflètent les questions qu’ils se posent au quotidien. Tous les 6 mois, je regarde en arrière et je fais le point. Je me rends alors compte qu’on ne fait jamais du «sur place», et je suis fier du chemin accompli par mon équipe, des projets livrés et réalisés avec nos auteurs et des innovations réalisées.
Nous nous remettons en question en permanence. Le plus difficile c’est souvent de faire des choix, voire d’arrêter les projets qui ne marchent pas, pour mettre notre énergie dans ceux qui décollent… même si ce n’est pas toujours facile.
Au niveau de la ligne éditoriale, nous continuons à développer nos collections de psychologie grand public, nous fourmillons d’idées et de nouveaux projets, c’est passionnant ! Les collections santé et actualité s’étoffent aussi en permanence, au fur et à mesure qu’évolue le monde qui nous entoure.


A propos de Thibault  Léonard
Expert de l'édition numérique, Thibault Léonard a commencé sa carrière dans l'édition en 2010, en fondant les éditions Lemaitre : disrupteur né, il a lancé avec succès plusieurs marques éditoriales proposant des analyses littéraires en ligne. En 2013, il fonde Primento, l’une des premières entreprises belges spécialistes de l’ebook, avec l'ambition d'aider les éditeurs indépendants à saisir les opportunités du numérique. En 2017, il reprend et relance les Editions Mardaga, fleuron de l’édition belge traditionnelle. Il est également administrateur de l'Association des Editeurs belges (ADEB) et membre du Réseau Entreprendre (Bruxelles).

 

A propos des Editions Mardaga
Fondées en 1966, les Editions Mardaga publient des livres engagés, reflets des débats et des questions qui animent le monde d’aujourd’hui, notamment dans les domaines de la psychologie et de la santé. Portée par une équipe de digital natives, cette maison d’édition de sciences humaines porte un regard neuf sur les thématiques actuelles, abordant des questions de fond avec un angle différent.
Avec une sélection d’auteurs rigoureuse et bienveillante, les Editions Mardaga se distinguent par leur volonté de faire évoluer les débats de société, loin des polémiques et dans une tonalité non dénuée d’humour. A la fois scientifiques dans leur approche et accessibles à tout public dans leur ton, elles se démarquent par une humanité, une démarche sociétale d’éducation et d’information alliées à une excellence dans le choix de leurs publications.