Presse Edition

pub
Recherche

PopCorn : une revue de cinéma inédite destinée aux 8/12 ans

PopCorn : une revue de cinéma inédite destinée aux 8/12 ans

Presse Edition 14/12/2016

Qui est à l'origine de la Création de PopCorn?
Marianne Selli est passionnée par l’univers cinématographique et commence des études dans ce domaine, avant de s’orienter vers celui des métiers du livre et de l’édition. En 2013, elle intègre une formation spécialisée en édition pour la jeunesse, où elle rencontre Juliette Chautemps, avec qui elle s’associera pour créer PopCorn. Avec l’aide de Céline Lefeuvre et Fanny Simon-Emery, elles aussi étudiantes dans le domaine du livre, elles décident de mettre à profit leurs intérêts et leurs compétences diverses (cinéma, graphisme et illustration, rédactionnel, éditorial appliqués à la jeunesse) dans un projet encore inédit sur le marché de la presse jeunesse : une revue de cinéma destinés aux 8-12 ans. Le premier numéro de PopCorn sort en février 2015.
 
Comment est née l'idée d'une revue pour les enfants?

Le public jeune nous a toujours particulièrement intéressées, chacune de notre côté, et c’est pour cela que nos chemins se sont croisés au cours des études précédemment citées. Les enfants sont curieux, spontanés et imaginatifs, toujours prêts à découvrir et apprendre de nouvelles choses, sans a priori. Nous avions envie de concevoir pour eux un support – papier dans un premier temps – qu’ils pourraient manipuler eux-mêmes, lire, observer, s’approprier en abordant les différentes rubriques dans l’ordre qu’ils souhaitent, en réalisant les jeux ou les activités créatives proposées. L’idée est de leur fournir un objet entièrement illustré, agréable à lire et à parcourir, et présenté dans un style graphique et original. La revue est divisée en plusieurs rubriques permettant d’aborder le film traité de manière explicative, technique, ludique et créative.

Pourquoi avoir dédié ce titre au cinéma pour les enfants?

Tout d’abord parce que cela n’existait pas, et qu’étant nous-mêmes passionnées de cinéma, nous aurions adoré avoir accès à ce type de revue étant plus jeunes. Nous souhaitions proposer aux enfants et à leurs parents une manière différente d’aborder l’univers du cinéma, pour le découvrir plus en profondeur, et ce, à travers de grands classiques. Le concept de PopCorn est de consacrer un numéro à un grand film, pas directement destiné au jeune public mais qui peut toutefois l’intéresser et le toucher sous plusieurs aspects. Cela permet de faire découvrir de nombreux genres et techniques cinématographiques, des grands noms du cinéma, du vocabulaire spécifique… Tout cela de manière ludique et graphique !
 
Comment est diffusé PopCorn, son circuit de diffusion, sa promotion?
PopCorn est auto-diffusé. Nous nous chargeons nous-mêmes de démarcher les librairies, les bibliothèques ou les boutiques spécialisées en cinéma ou en littérature jeunesse. Cela permet de rencontrer les professionnels et de découvrir leurs lieux de vente et ainsi de créer des liens afin que la revue soit bien représentée une fois placée dans les rayons. Nous nous chargeons également de la distribution de la revue, que nous pouvons livrer directement en région parisienne ou envoyer en province, voire à l’étranger. Actuellement, PopCorn est disponible dans une cinquantaine de points de vente (que vous pouvez retrouver sur notre site), et dans une trentaine de bibliothèques. Il est également possible de s’abonner à la revue.

Quel est votre modèle économique et après 7 numéros publiés où en êtes-vous financièrement?
PopCorn Magazine est une maison d’édition associative. Ayant monté le projet lorsque nous étions étudiantes, nous avons choisi ce statut car il permettait de ne pas avancer de fonds, et de faire des demandes de subventions ou de soutiens divers. Depuis le début de l’aventure, les revenus que nous avons grâce aux ventes des revues et aux ateliers que nous réalisons avec les enfants nous permettent d’imprimer le numéro suivant, de rémunérer nos illustrateurs et de payer les frais divers liés à la sortie de chaque numéro.

Pourquoi avoir choisi de créer votre propre entreprise?
Notre objectif était de mettre en place la revue telle qu’on l’imaginait, afin d’avoir une liberté totale quant à son édition, son graphisme, le choix des rédacteurs et des illustrateurs, son circuit de diffusion, les divers événements que nous réalisons en parallèle… Depuis deux ans, le projet évolue et s’améliore, mais il reste toujours dans la même optique et le même état d’esprit que lorsque nous l’avons créé. Nous affinons peu à peu nos souhaits quant au développement de PopCorn. Nous travaillons par exemple désormais avec Heldé, un imprimeur parisien qui nous permet un important suivi lors de la fabrication, ainsi qu’une qualité d’impression non négligeable pour présenter à nos jeunes lecteurs un bel objet éditorial, en constante évolution !

Vous devez publier votre 8ème numéro, édition spéciale Noël, quels seront les thèmes abordés dans ce numéro et les surprises pour les lecteurs?

Le n°8 sera consacré à Jeune et Innocent d’Alfred Hitchcock, dans lequel nous pourrons faire découvrir à nos lecteurs le genre du suspense, les spécificités du cinéma de ce grand maître tel que l’art du caméo ou le principe du MacGuffin. Jeux, accessoires à découper et illustrations de qualité seront là encore au rendez-vous mais nous allons surtout travailler la qualité de l’objet imprimé, et notamment de la couverture. En effet, nous voulons offrir à nos lecteurs une belle revue aux couleurs de Noël, où le rouge et le blanc seront à l’honneur. La couverture du numéro sera donc réalisée, grâce à notre imprimeur actuel, dans un papier de couleur, permettant un toucher particulier et une mise en valeur des encres.

Quels sont vos projets et notamment concernant le digital?

Notre priorité actuelle est de développer la revue en pensant chaque numéro comme une nouvelle manière de séduire nos jeunes lecteurs, tant au niveau du contenu textuel et illustré, qu’au niveau du support imprimé. Nous travaillons pour développer nos points de vente et partenariats divers dans toute la France. Notre désir à moyen terme est de se consacrer entièrement à cette activité.
Concernant le digital, PopCorn est disponible à la vente sur une plateforme en ligne nommée Scopalto, qui ne permet toutefois pas de retranscrire la nouvelle qualité tactile de la revue imprimée, qui est actuellement l’une de nos premières préoccupations.

 

Partenaire du projet, l'imprimerie Heldé, dirigée par Nadège Tournay, met à disposition de l'éditeur un point de vente de la revue sur son site industriel de la Bastille : 36, boulevard de la Bastille - 75012 PARIS


 


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub